06 58 05 51 81

La thérapie de soutien

Basée sur l’écoute et l’empathie, cette méthode se pratique en entretien face à face. Un dialogue s’instaure pour faire émerger par le patient lui-même un questionnement et des éléments de réponses qui sont en lui. Cette méthode est adaptée pour les patients exprimant des angoisses  d’apparitions plus récentes, consécutives d’événements actuels ou peu anciens.

La psychanalyse et l’enfant

La thérapie diffère essentiellement par sa méthode, basée sur le jeu et l’analyse des productions orales ou écrites, traductions de ce qui se joue dans l’inconscient. Adressé très souvent par les parents, l’enfant demeure un patient à part entière, unique, pris en charge pour lui-même.

Des bilans en présence des parents sont proposés, sans pour autant briser la confidentialité des séances.

La psychanalyse et l’adolescent

Adulte en devenir, le patient traverse cette période délicate  avec son lot de questionnement, d’angoisses, de bouleversements physiques et psychologiques.

Débordant d’énergie, ce passage peut être un lieu d’expression de révoltes, de mise en doute, qui peuvent générer des conflits avec l’entourage ou lui-même.

L’écoute d’un psychanalyste peut désamorcer des problématiques aux angoisses infondées, mais dont l’importance est telle qu’elle nécessite un espace privilégié, une écoute particulière et personnalisée.

La sexothérapie analytique

Des dysfonctionnements sexuels, lorsqu’une raison médicale est écartée, peuvent être à l’origine de tensions dans le couple ou d’entrave à un épanouissement personnel.

La sexualité ne se limite pas à la pratique sexuelle mais prend en compte un ensemble d’éléments psychologiques. Les liens entre inconscient et sexualité restent l’outil du thérapeute pour évoquer des pistes de solution, mais seule la demande précise du patient est prise en compte dans l’objectif à atteindre.

La thérapie de couple

La consultation du couple s’inscrit le plus souvent dans un désir de vouloir améliorer son fonctionnement, passer un cap, répondre à un questionnement mutuel. Le couple dans son entité est pris en séance en tant que tel, alternativement avec chacun des deux partenaires seuls, puis à nouveau en couple, jusqu’à ce que la synthèse aboutisse à une prise de conscience des éléments à mettre en place.